AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

01. la scolarité.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
>> HIBOUX : 17
>> PSEUDO : incarcerem.
>> AVATAR : diana rigg.
>> CRÉDITS : guzma (avatar)
>> ÂGE DU PERSO : 98 années.
>> EMPLOI : directrice de poudlard, anciennement maître des potions.
>> ROMANCE : secret.
>> STATUT DU SANG : sang-mêlée.
>> ANCIENNE MAISON : serpentard.
>> RÉPUTATION : très populaire auprès des élèves et des sorciers de grande-bretagne, ainsi qu'en france.
>> PARTICULARITÉ : animagus capable de se changer en rossignol et fourchelang.
avatar
PNJ
MessageSujet: 01. la scolarité. Mer 13 Déc - 16:12

00. avant-propos.
L'école de Sorcellerie Poudlard a toujours occupé une place majeure dans la société sorcière de Grande Bretagne. Sa réputation n'est plus à refaire, mais elle a, au court du temps, évolué en fonction du peuple et en parallèle, des avancées moldus. Ainsi, le 6 avril 1948, une réforme est votée au ministère de la magie pour changer l'âge d'admission pour intégrer l'école, passant de 11 ans à 14 ans, avec une scolarité s'étalant toujours sur sept années. Pourquoi ce changement ? Après la seconde guerre mondiale chez les moldus qui a ébranlé les sorciers également, le ministère de la magie a décidé qu'il était nécessaire pour les jeunes sorciers de rester d'avantage chez les moldus pour apprendre d'eux et ainsi, mieux comprendre leur monde. Ce changement n'a pas été accepté si vite, une année de manifestations et de grèves ont suivi, mais désormais, il est accepté et ancrée dans les moeurs. Il est important de noter que plusieurs familles de sorciers engagent des prescripteurs privés pour que leurs enfants aient déjà des acquis en matière de magie à partir de l'âge de dix ans.

01. recevoir sa lettre.
Etape majeure dans la vie d'un jeune sorcier, recevoir sa lettre. Elle est reçue par tous les sorciers le jour de leur quatorzième anniversaire et leur donne rendez-vous pour la rentrée scolaire de la même année à l'école. Pour les enfants venus au monde durant les moins de septembre, octobre, novembre et décembre, ils sont concernés par la rentrée de l'année suivante. Une fois la lettre reçue, les parents du jeune sorcier doivent retourner le courrier avec la même chouette ou le même hibou qui a apporté la lettre avec une confirmation écrite de l'entrée prochaine de leur enfant à l'école. Enfin, au milieu du mois d'août précèdent la rentrée, un courrier est de nouveau envoyé avec la liste des fournitures pour l'enfant ainsi que son billet de train qui est offert par l'école chaque année.

02. les années scolaires.
Ainsi, depuis la rentrée 1948, les années scolaires sont réparties de la façon suivante, en prenant en compte les possibles redoublements et le mois de naissance de l'élève en question (début ou fin d'année) :

    première année : 14 - 15 ans
    deuxième année : 15 - 16 ans
    troisième année : 16 - 17 ans
    quatrième année : 17 - 18 ans
    cinquième année : 18 - 19 ans
    sixième année : 19 - 20 ans
    septième année : 20 - 21 ans


03. le tronc commun.
Les élèves de l'école étudient ce qu'on nomme, un tronc commun jusqu'à leur cinquième année. Ce tronc commun réuni les matières basiques que tout bon sorcier doit apprendre et maîtriser. Elles sont donc obligatoires jusqu'à la cinquième année et aucun élève ne peut se soustraire à l'étude de ces disciplines.

    l'astronomie : l'astronomie est une matière dans laquelle les élèves apprennent le nom des différents astres et leurs particularités. Le cours a lieu au sommet de la plus haute tour du château, la tour d'astronomie, à minuit.
    la botanique : la botanique consiste à l'étude des plantes, herbes et champignons magiques. Les cours sont dispensés dans les serres et le potager si nécessaire.
    la défense contre les forces du mal : le cours de défense contre les forces du mal est un cours où les élèves apprennent comment se protéger du mal, de la magie noire et à contourner les mauvais sorts.
    l'histoire de la magie : le cours d'histoire de la magie a pour but d'apprendre aux jeunes sorciers ce qui a fait leur monde, entre autre les sanglantes révoltes de gobelins et les guerres de géants.
    les sortilèges et enchantements : le cours de sortilèges permet aux élèves d'apprendre les bases de la pratique, à lancer les sorts et les enchantements tout en les maîtrisant.
    les potions : elle a pour but d'apprendre aux jeunes sorciers ce qui a fait leur monde, entre autre les sanglantes révoltes de gobelins et les guerres de géants. Ce cours se déroule traditionnellement dans les cachots.
    le vol sur balai : cette matière consiste à apprendre à voler sur un balai. Elle est uniquement enseignée durant la première année.


04. les options.
En dehors du tronc commun, les élèves, à partir de la troisième année vont devoir choisir entre plusieurs options. Il s'agit de matières diverses qu'ils pourront conserver jusqu'à la cinquième année, y renoncer ou s'y perfectionner. Contrairement aux matières dites du tronc commun, les options sont plus farfelues et les élèves peuvent abandonner quand ils le souhaitent ces matières. Parmi ces options, les élèves peuvent en choisir trois maximum et doivent obligatoirement en sélectionner deux.

    l'alchimie : cette matière consiste à apprendre à assembler les ingrédients pour créer de nouveaux produits. L'étude des métaux et des minéraux accompagne l'alchimie.
    l'arithmancie : l'arithmancie est une pratique de divination qui consiste en des prédictions basées sur des nombres et des calculs compliqués.
    la divination : à travers l'étude des feuilles de thé, des boules de cristal ou des rêves, cette discipline consiste à prédire l'avenir et lire à travers le voile.
    l'étude des moldus : cette matière consiste à approfondir son étude des moldus, les connaissances de cette société, ses uses et coutumes.
    l'étude des runes : les runes sont un langage magique puissant, leurs études permettent de déchiffrer des messages, des incantations ou de sceller de puissants sorts.
    les soins aux créatures magiques : cette matière consiste à étudier les créatures magiques communes et quelques espèces rares, de les comprendre pour mieux les apprivoiser et les soigner, tout en se protégeant des plus dangereuses.


05. les examens (buse, aspic).
A la fin de chaque année scolaire, hormis durant la cinquième et la sixième année, les élèves sont confrontées aux examens écrits de fin d'année. Ils sont organisés par leurs enseignants et ont lieu les deux premières semaines du mois de juin. Répartis sur plusieurs jours, ces examens ont pour but de s'assurer des acquis des élèves durant l'année. Les résultats aux examens écrits sont donnés durant la première semaine de juillet par hibou ou chouette. Les élèves apprennent ainsi s'ils passent l'année suivante en classe supérieure ou s'ils redoublent.

Outre les examens écrits, les élèves sont confrontés durant leur cinquième année aux BUSES (Brevet Universel de Sorcellerie Élémentaire) qui est considéré par tous comme l'examen le plus difficile. Il s'agit du premier diplôme que les sorciers doivent obtenir en passant des épreuves écrites et orales auprès de juges envoyés par le ministère. L'examen se déroule au milieu du mois de juin après les examens écrits des autres années car ils ont besoin d'un espace important au sein de l'établissement pour passer les Buses. D'autre part, les résultats arrivent par hibou ou chouette du ministère au début du mois d'août. Il est important de noter qu'un sorcier qui a obtenu sa Buse dans une matière la valide et peut donc continuer son étude en sixième et septième année pour s'y perfectionner. En revanche, un élève n'ayant pas obtenu sa Buse dans une matière ne peut plus l'étudier après sa cinquième année. C'est pourquoi, pour un élève de cinquième année, il est primordial de définir son avenir en cinquième année pour savoir quelles matières ont plus d'importances que d'autres et savoir lesquelles il va abandonner après ses Buses.

Enfin, les ASPICS (Accumulation de Sorcellerie Particulièrement Intensive et Contraignante) correspondent aux examens que les élèves de septième année passent. Ce diplôme final permet de conclure la scolarité des élèves et leur ouvrir les portes du monde du travail. L'examen se déroule en même temps que les examens écrits et correspond en une série d'épreuves écrites et oraux auprès des professeurs et de jury du ministère. L'objectif étant de confirmer l'acquis des matières choisies après les BUSES, ce qui est important pour trouver un emploi. Les résultats arrivent par hibou ou chouette de la part du ministère à la fin du mois de juillet. Les diplômes sont remis avec les résultats.

° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° °

    compte pnj.
    merci de ne pas envoyer de hibou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

01. la scolarité.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Scolarité et "immigration" : Puant-Guéant fait des émules...
» Certificat de scolarité Année 2011/2012
» Certificat
» changement de statut pour la mutuelle, les démarches?
» Au sujet de la carte imagin'R

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BUTTERBEER :: bureau de la direction :: les vieux grimoires de Merlin-